Skip to main content

Auto-évaluation

Au moins 20 jours ouvrables avant la date de l’entretien d’évaluation, vous devez, en tant que mandataire, remettre votre auto-évaluation à l’évaluateur.

Si plusieurs ministres et/ou secrétaires d’Etat sont compétents pour votre secteur d’activité, l’évaluateur leur transmet l’auto-évaluation et les invite à formuler un avis. Si cet avis n’est pas donné dans les 10 jours ouvrables, il n’est plus requis.

Il n’y a pas de liste formelle d’éléments à intégrer dans l’auto-évaluation. L’auto-évaluation avance les faits et arguments nécessaires à l’entretien d’évaluation :

  • les objectifs définis dans le contrat d’administration et le plan d’administration ont-ils été réalisés ?
  • de quelle manière ont-ils été réalisés ?
  • quelle était la contribution personnelle ?
  • quels efforts ont été consentis pour le développement des compétences ?

Dernière mise à jour le 31 août 2016.