Skip to main content

Réintégration après une incapacité de travail

Depuis le 1 er décembre 2016, l'arrêté royal du 28 octobre 2016 prévoyant un trajet de réintégration des malades de longue durée est en vigueur.

OBJECTIF

Il ‘agit de stimuler la réintégration des travailleurs malades de longue durée qui ne peuvent exercer, de manière définitive ou temporaire le travail convenu.

L’AR prévoit deux exceptions : Le trajet de réintégration n'est pas applicable à la remise au travail en cas d'accident du travail ou de maladie professionnelle.

INITIATEUR(S) DU TRAJET

Le conseiller en prévention-médecin du travail (CPMT) démarre un trajet de réintégration à la demande :

  • du travailleur ou de son médecin traitant

  • du médecin-conseil de l’assurance maladie -invalidité

  • de l’employeur, à partir de 4 mois d’incapacité de travail d’un travailleur ou lorsque l’employeur reçoit un certificat d’incapacité définitive du médecin traitant.

Plus d’infos:

Dernière mise à jour le 02 mars 2018.