Stress et burn-out

Il convient de faire une distinction importante entre deux formes de stress : la réaction de stress et la situation de stress, cette dernière étant la forme la plus grave.

En tant que travailleur, vous avez de temps à autre une réaction de stress : vous avez le sentiment de ne plus maîtriser la situation. Cela se traduit par exemple, au niveau physique, par une accélération du rythme cardiaque, une augmentation de la tension artérielle, de la transpiration, … Au niveau psychologique, vous êtes tendu(e) et ressentez un certain malaise, ou encore vous vous sentez agité(e), et même boosté(e). La réaction de stress est toutefois éphémère, elle vous permet de vous adapter et de reprendre les choses en main après un certain temps.

Plus grave est une situation de stress persistante : dans ce cas, vous devez faire face à un stress intense, durable ou chronique, où vous êtes continuellement exposé(e) à des facteurs de stress auxquels vous ne pouvez pas vous adapter. Le stress persistant peut donner lieu à de graves problèmes de santé ou aggraver des problèmes de santé déjà existants. Une situation de stress peut provoquer de l’angoisse, de la fatigue et une dépression. Par ailleurs, le stress peut influencer votre comportement : fumer davantage, augmenter la consommation d’alcool, développer des troubles de l’alimentation, … L’employeur paye également au prix fort les situations de stress vécues par ses collaborateurs : démotivation et donc diminution de la productivité, augmentation des accidents du travail, absences, relations tendues entre collègues, …

Le message est clair : il faut éviter les situations de stress. Si vous subissez un stress trop important, tirez la sonnette d’alarme à temps ! Recherchez-en les causes et éliminez-les à temps.

Causes

Les causes du stress au travail, aussi appelées les risques de stress, peuvent être subdivisées en quatre composantes :

Contenu du travail

Cet aspect est directement lié au travail, à savoir à la tâche du collaborateur. Les risques de stress possibles sont le travail monotone, la relation directe avec des clients difficiles, des exigences formulées de manière pas assez claire et un contenu du travail trop difficile ou trop lourd.

Environnement de travail

Cet aspect est lié à l’environnement physique dans lequel vous travaillez. Les risques de stress possibles sont un environnement bruyant et du mobilier de bureau pas adapté

Conditions de travail

Cet aspect est lié aux temps de travail et aux pauses de repos, à la rémunération et à la sécurité d’emploi. Les risques de stress possibles sont le travail en équipe, les heures supplémentaires fréquentes et la cadence du travail.

Relations de travail

Il s’agit des relations entre collègues et des relations entre le collaborateur et la hiérarchie. Les risques de stress possibles sont le manque de participation et les relations problématiques avec les collègues.

Le Burn-out

Le burn-out peut survenir dans tout type d’activité professionnelle chez des personnes qui s’investissent dans leur travail. Ces personnes très investies dans leur travail sont consumées par celui-ci. Le burn-out est caractérisé par un épuisement physique et psychique, un sentiment d’inefficacité, de la démotivation et des comportements dysfonctionnels au travail.

Les symptomes physiques peuvent se manifester par des maux de tête, des troubles du sommeil, des problèmes de digestions … Les causes et origines du burn-out sont à la fois des facteurs situationnels et des facteurs individuels.

Prévention

Tout comme les autres employeurs, l’administration fédérale est tenue de mener une politique active de prévention du stress. Cela signifie qu’elle doit détecter les risques de stress éventuels liés au contenu du travail, à l’environnement de travail, aux conditions de travail et aux relations de travail, et prendre ensuite les mesures adéquates pour éviter les situations de stress et y remédier.

Vous pouvez bien sûr, en tant que membre du personnel, prendre les devants sans attendre votre employeur. Vous aussi pouvez combattre le stress, au niveau individuel. Si vous êtes confronté(e) à un stress persistant, n’hésitez pas à en informer votre dirigeant. En effet, ce dernier ne sait peut-être pas que vous subissez un stress important, et quelques mesures simples pourront peut-être contribuer à supprimer cette situation de stress.

Si vous estimez ne pas pouvoir en parler à votre dirigeant, adressez-vous dans ce cas à la personne de confiance ou au conseiller en prévention.

Plus d'info

Dernière mise à jour le 26 septembre 2014.