Skip to main content

Positionnement stratégique

Toute organisation doit apporter de la valeur ajoutée à son environnement, à ses clients et aux parties prenantes. C’est sa raison d’être. Chacune et a fortiori chaque service public, est un instrument qui doit répondre à une finalité (la mission) puis à en assurer l’accomplissement en développant une vision. Elle se développe en se projetant dans l’avenir en fonction des politiques définies et des changements futurs pressentis après avoir analysé l’évolution contextuelle (politique, économique, social et technologique).

Mission et vision doivent être explicites et claires pour pouvoir tenir le cap dans un environnement sans cesse changeant. Les activités répondant aux fondements ainsi définis structurent votre action et vous donnent les moyens d’anticiper les menaces.

Définition et objectif

Le positionnement stratégique d’un service public indique la place qu’il occupe dans son environnement et sous-tend la visibilité externe et interne de votre organisation. Par son positionnement, elle formalise la manière dont elle entend fournir des prestations à valeur ajoutée à ses clients (citoyens et entreprises), parties prenantes (aussi appelées « stakeholders ») et autres services publics. Votre organisation occupera et consolidera ainsi la place voulue dans son environnement à condition que le pilotage en soit efficace et cohérent.

Approche

Voici les questions à aborder pour définir le positionnement stratégique de votre organisation:

  1. Quelle est la finalité de votre organisation ?
    • Quelles sont les missions qui figurent dans la législation d’une part et dans les notes de politique de votre ministre de tutelle d’autre part ?
    • Quelles sont les opportunités et les menaces ?
  2. Quel est l’état des lieux aujourd’hui ?
    • Quels sont les points forts et les points faibles de votre organisation ?
    • Qui sont vos stakeholders, vos clients ?
    • Dans quel environnement votre organisation est-elle active ?
    • Quel est votre métier et votre savoir-faire ?
    • Qu’est-ce qui vous différencie ?
    • Quelles sont les exigences de vos clients et les contraintes qui en découlent ?
  3. Comment votre organisation évoluera-t-elle dans un horizon de cinq ans ?
    • Quelle est votre vision ?
    • Comment la mission évoluera-t-elle pendant cette période ?
    • Quels objectifs stratégiques (trois à cinq ans) peut-on fixer ?
    • Quels sont les objectifs opérationnels annuels qui en découlent et qui permettent la réalisation de la stratégie ?
  4. Comment atteindre ces objectifs ?
    • Avec quels projets, quelles initiatives et quelles actions entendez-vous atteindre les objectifs fixés ?
    • De quels moyens devez-vous disposer vous permettant d’atteindre les objectifs fixés ?

Les réponses aux questions ci-dessus sont inscrites dans le plan de management ou le contrat d’administration qui balisent les initiatives à prendre. La mise en œuvre du plan de management doit être piloté de manière fine. Le suivi de la mise en œuvre de ceux-ci peut être réalisé à l’aide d’un Balanced Scorecard, qui permet de piloter les initiatives stratégiques en fonction du suivi d’indicateurs pertinents et quantifiés.

Dernière mise à jour le 14 juillet 2014.