Skip to main content

Evaluation de la mise en œuvre du plan de management

Les managers publics sont, tous les ans, soumis à une évaluation intermédiaire. Dans ce cadre, ils sont évalués sur les résultats qu’ils ont atteints et sur la manière dont ces résultats ont été atteints. Les objectifs stratégiques et opérationnels du plan de management constituent le point de départ de l’appréciation.

La base de l’évaluation du manager est l’autoévaluation de ce dernier. Le manager basera en grande partie son autoévaluation sur la mise en œuvre du plan de management.

Le manager peut se faire assister dans la préparation de cette autoévaluation. L’objectif est alors de tenter d’obtenir, dans le cadre de quelques workshops participatifs, un aperçu clair de l’état de la situation concernant la mise en œuvre du plan de management.

Dans une première phase, tous les projets, groupés par objectif stratégique et opérationnel, sont passés à la loupe :

  • Le projet a-t-il déjà débuté ? Si ce n’est pas le cas, pour quelle raison ? Quelles sont les attentes pour l’avenir ?
  • Si le projet a démarré, dans quelle phase se trouve-t-il ?
  • Qu’est-ce qui s’est bien passé et moins bien passé ?
  • Quels sont les éventuels problèmes et les possibles conséquences pour le projet ?
  • Le planning est-il respecté ?

Cette information peut être complétée par des données provenant d’instruments de management déjà existants. Les résultats d’un projet CAF, d’un Balanced Scorecard, d’une mesure de satisfaction, … constituent la base idéale pour une analyse du management. Les aspects faisant partie de cette analyse sont notamment :

  • les résultats (les objectifs stratégiques et opérationnels)
  • les clients
  • les partenariats
  • les processus (processus clés, processus de management, processus de support)
  • les moyens (budget, personnel, infrastructure)
  • le développement et l’innovation

Dernière mise à jour le 28 novembre 2016.