Skip to main content

Balanced Scorecard

Le Balanced Scorecard (BSC) a été développé au début des années 90 par le duo américain Kaplan et Norton. Au cours de leurs recherches sur les systèmes de mesure des performances dans les organisations, ils ont constaté qu’il ne suffisait plus de s’attacher uniquement à des critères principalement financiers pour diriger une organisation. D’autres aspects, tels que les processus internes, l’innovation, … jouent également un rôle dans la gestion d’une organisation. Il était nécessaire d’avoir un regard plus large, et le BSC fut développé.

Définition

Le Balanced Scorecard est un système de mesure des performances permettant de diriger l’organisation sur la base d’indicateurs sous différents aspects. Le BSC permet de vérifier si les objectifs fixés sont atteints ou peuvent être atteints. Le BSC donne également un aperçu des performances de votre organisation. D’un seul coup d’œil, vous pouvez voir si l’organisation est dans la bonne direction.

Objectif

L’objectif du BSC est de fournir à l’organisation des faits objectifs sur les activités et les résultats de l’organisation. Pour connaître le degré d’effectivité et d’efficience des services, vous devez disposer de faits et de données tangibles. Les faits objectifs vous permettent de saisir les bonnes opportunités d’amélioration et d’apporter les actions correctrices nécessaires.

Approche

Avec le BSC, vous traduisez la mission, la vision et les objectifs d’une organisation en indicateurs mesurables, dont vous assurerez ensuite le suivi. A chaque indicateur est liée une norme qui servira de base de comparaison pour mesurer les performances réelles de l’organisation. Les indicateurs doivent nécessairement couvrir quatre domaines :

  • résultats sur le plan social, politique et financier
  • effet sur les clients, les parties intéressées et les partenaires
  • performance des processus internes
  • apprentissage et développement

Comme le nom de cet instrument l’indique bien, il est important que ces quatre domaines soient adressés d’une façon équilibrée.

Une fois tous les indicateurs fixés et toutes les normes établies, vous pouvez mesurer les performances de votre organisation. Les indicateurs qui n’atteignent pas les normes imposées sont révélateurs de possibles « problèmes ». en recherchant les causes de cette situation, vous pourrez alors opérer les modifications nécessaires de manière à pouvoir atteindre la norme fixée.

Un BSC n’est utile que si vous suivez régulièrement l’évolution de ses indicateurs. Les avantages d’un BSC ne se manifestent souvent qu’à long terme. Le suivi systématique demande donc de la discipline et de la persévérance. Mais une fois en vitesse de croisière, le BSC constitue le cockpit de votre organisation et fait bénéficier notamment des avantages suivants :

  • une plus grande structure dans les repérages, dans les liens visibles entre les mesures
  • une traduction concrète de la stratégie en critères de performance
  • des rapports synoptiques sur les améliorations au sein de l’organisation
  • une meilleure interprétation et une meilleure analyse de l’information

Dernière mise à jour le 20 juin 2011.