Skip to main content

Personnes avec un passé migratoire

L’administration fédérale:

  • accorde beaucoup d'importance à l’une des valeurs du fonctionnaire fédéral, à savoir 'le respect' qui constitue la base de la confiance et de la compréhension mutuelle. Traiter tout le monde avec respect est une nécessité pour le bon fonctionnement de l'administration fédérale
  • applique la loi du 10 mai 2007 tendant à lutter contre certaines formes de discrimination et tendant à réprimer certains actes inspirés par le racisme et la xénophobie. L’ascendance, la naissance, la couleur de peau, la conviction religieuse ou philosophique, l’origine nationale ou ethnique, la nationalité, la conviction politique, l’origine sociale et la prétendue race sont autant de critères protégés
  • condamne tout acte, attitude et/ou propos raciste. Tous les membres du personnel ont droit aux mêmes chances et aux mêmes encouragements afin de pouvoir s’épanouir pleinement et de bâtir une carrière qui leur offrira une satisfaction professionnelle maximale.

 

Instruments et acteurs de la mise en œuvre du thème des personnes avec un passé migratoire

  • Unia
    Unia est compétent pour traiter les plaintes relatives aux discriminations à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de la prétendue race, la couleur de peau, l’ascendance ou l’origine nationale ou ethnique.
  • Groupe de travail (WGGT) Diversité du Réseau Diversité Fédérale
    Le WGGT Diversité a comme tâches la rédaction et la mise en forme:
    • des projets transversaux du Groupe de pilotage Diversité (priorité) autour des personnes avec un passé migratoire
    • des propres projets transversaux ou spécifiques à l’organisation autour des personnes avec un passé migratoire.

Réglementation

Consultez la réglementation relative au respect des personnes avec un passé migratoire.

Dernière mise à jour le 05 janvier 2018.